lundi 15 décembre 2014

Le jour où Mister T a perdu sa sexytude

Publié par Fleur Hana à 16:26 7 commentaires
Ça fait tellement longtemps que je ne suis pas venue te parler ici que j'ai l'impression que je dois me présenter, tout ça. Bonjour, je m'appelle Fleur et j'ai mis une raclée à Albert, ma tumeur trifocale invasive qui s'était installée dans mon nichon droit.

Sérieusement, j'ai pris l'habitude de faire des petits statuts Facebook pour te tenir au courant de l'avancée alors j'ai un peu délaissé ce blog. Depuis mon dernier billet ici : j'ai terminé la chimio, fait la chirurgie et j'ai des cheveux. Ils sont peut-être tout petits et innocents, mais ils sont là.

Revenons au sujet qui nous préoccupe en ce jour. Ce matin, j'étais en rendez-vous avec Mister T que je n'avais pas revu depuis deux mois environ. Lui et moi n'avions pas été séparés si longtemps. C'était un peu nos retrouvailles. Ben putain. J'aurais préféré ne pas le voir.



Si tu te souviens bien, Mister T c'est pas un petit jeunot mais il est sexy et surtout, il a le sourire dégrafeur de soutif. Et comment te dire ça... Ce matin, par dessus sa blouse de doc, il avait une sorte de gilet en pilou bleu bouloché, comme ma grand-mère en portait chez elle quand personne ne pouvait la voir, pour faire le ménage. Tu sais, le gilet que t'offre la Redoute ou les 3Suisses pour une commande de plus de 99 centimes. Qui n'a pas de forme, les manches un poil trop courtes, des boutons pression pour se fermer, un biais tout autour...

C'est pas ce modèle, mais ça aurait pu, ça m'aurait fait le même effet...

Et là je m'insurge et je dis non ! Non ! Mister T : tu chies dans la colle. Tu es censé envoyer du rêve avec ton sourire. Et là, tu me souris et je n'ai qu'une envie : partir en courant. Je pense donc lancer une pétition. Parce que tu peux avoir froid et être élégamment couvert. Merde quoi ! Je m'en vais 2 mois et c'est la débandade quand je reviens !

Voilà, ce matin, il m'a annoncé que mes résultats ne pouvaient pas être plus positifs, que j'étais au max et que c'était génial et qu'il était confiant pour l'avenir etc. Mais je n'ai rien écouté. Non seulement parce que mon chirurgien m'avait déjà dit la même chose lundi dernier. Mais surtout parce que j'ai cherché pendant tout le rendez-vous un moyen poli qui ne nuirait pas à nos relations de lui dire que le gilet, ça n'allait pas le faire.

Du coup, je n'ai même pas réagi quand il a rigolé à une blague que j'ai faite qui n'était pas censée être une blague. Alors que bon, si le sourire dégrafe ton soutif, imagine le rire. Rien. Le charme est rompu. Et même si lundi prochain, quand je vais aller me faire tatouer des points de repérages pour mes 7 semaines de radiothérapie, il ne le porte plus, je vais quand même bloquer. C'est trop tard. L'image est imprimée à jamais dans mes rétines. RIP Mister Sexy.



Ce matin, quelque chose est parti, s'en est allé... et ce n'est pas seulement Albert. C'est la sexytude de Mister T. Je ne suis plus que déception. DH va danser la gigue par contre quand il va apprendre ça. Tu penses bien que je ne lui ai rien dit et on va voir s'il lit mon blog ou s'il fait semblant... S'il ne réagit pas du tout, tu sauras toi aussi que mon mari triche.

Donc sinon j'attaque la radiothérapie en janvier tout en continuant l'Herceptin. Et je m'attends à tout pour mon rendez-vous hebdomadaire avec Mister T. Il viendrait bosser en charentaises je crois que ça ne m'étonnerait pas. Le gilet en pilou a tout foutu en l'air. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?


Adieu.

mercredi 27 août 2014

Le jour où j'ai fait de l'alchimie

Publié par Fleur Hana à 19:10 8 commentaires
Ou comment j'ai décidé de transformer tout le négatif en positif. Je ne dis pas que c'est facile, je ne dis pas que ça peut s'appliquer à toutes les situations. Mais pour moi ça fonctionne carrément bien. Alors comme j'ai pris pour habitude de te raconter ma vie, je me suis dit que ça ferait un billet sympatoche (et pourquoi je me justifie, d'abord, hein ?)

Depuis quelques années déjà, je fais en sorte de virer le négatif de ma vie, un peu comme la pub des Nuls avec le gras et les taches :


Oui, c'est le même principe... Et parfois, et bien il reste une tache...

Mais bon, on a beau faire, on a des réflexes qui sont parfois dur à faire partir. On s'accroche à des broutilles, on s'angoisse pour un rien, alors de temps en temps, une piqure de rappel ne fait pas de mal !

Par exemple, voici comment on peut positiver dans mon cas :

- "Je n'ai plus de cheveux." devient "Je supporte bien mieux mes bouffées de chaleur provoquées par la ménopause artificielle provoquée par la chimio parce que j'ai moins chaud à la tête."

Ou encore :

- "Je n'ai plus de cheveux ni de poils." devient "Je fais des économies d'épilation / shampooing !"

Ça marche aussi avec :

- "Mes ongles peuvent pourrir." devient "Je me fais de jolies manucures toutes les semaines."



Bien sûr, ça ne marche pas avec tout. Je n'ai pas encore trouvé comment positiver les petits boutons qui sont apparus sur mon front et qui sont aussi un dommage collatéral de la ménopause. Attends, si, je peux : "J'ai un aperçu de ce qui m'attend dans une 20° d'années pour la ménopause naturelle et donc je ne serai pas surprise !"

Héhéhé, on ne me la fait pas à moi ! Je suis positive et c'est tout ! Et bien plus détendue du bulbe aussi, forcément. Quand on nettoie son esprit de ces nuisances, c'est comme quand tu fais la poussière après plusieurs semaines sans avoir touché un chiffon parce que bon, la poussière c'est quand même bien chiant... (je suis la reine de la métaphore pourrie) (s'il te fallait encore une preuve).

Je ne sais pas chez toi mais chez moi c'est un peu ça quand j'ai négligé cette tâche ménagère.
Voilà, je te donne des exemples concernant Albert (RIP) parce que c'est principalement de lui que je cause par ici, mais tu peux l'appliquer à ta vie. J'aurais dû mieux l'appliquer avant Albert, d'ailleurs. Mais tu vois, encore du positif : Albert m'a apporté ça. En plus d'un cosplay intégré de Kojak que je pourrai sûrement utiliser à Halloween en me contentant d'acheter une sucette. Ou alors je peux aussi me déguiser en Fétide Adams, entre mes cernes et la boule à zéro je pense que m'habiller en noir suffira. 

Toi aussi tu me vois bien à Halloween ?
Oui, je suis aussi parfois très cynique mais ne t'inquiète pas c'est toujours au 10 000° degré et sans perdre de vue mon objectif 100% positif ! (tous ces chiffres ça me donne le tournis !)

Sinon, ma 2° cure en mode "nouveau protocole" a l'air de rouler sans soucaïe. Je m'apprête à faire mes yeux de Chat Potté à Mister T. lors de mon prochain rendez-vous pour lui rappeler qu'il a évoqué le fait que ce ne serait peut-être pas la peine d'aller au bout. Je vais tenter de lui faire pitié. Et le supplier en rampant comme une misérable larve s'il le faut. Sait-on jamais, sur un malentendu, ça pourrait fonctionner... (le pouvoir de Jean-Claude Dusse est en moi !)
 

Fuck le Cancer du Sein Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea